En quelques mots…

« A l’aube les gens oublient que quelques moments avant, tout semblait différent.   De cette leçon quotidienne qui se répète depuis des milliers d’années, nous ne tirons pourtant que peu d’enseignements ».

 

 

Barbara Gerodimou est une artiste grecque née en Pologne. Tout en étudiant à  l’Université Technique, elle réalisa que son monde était celui de l’Art.

Sa passion se tourna alors vers l’orfèvrerie. De cette romance qui dura trois ans lui est restée une marque dorée présente dans chacune de ses peintures.

A ses débuts Barbara utilisait une méthode mélangeant l’usage de l’huile et de la couleur dorée métallique. Les paysages s’abandonnant dans un silence « fertile », les silhouettes féminines perdues dans leurs pensées, et l’idée omniprésente du rêve ont rendu son travail unique : l’écrin artistique d’une abstraction narrative remplie d’intenses éléments symboliques.

Sa dernière série de tableaux «Lumière» nous transporte vers un spectacle théâtral en deux actes .

Le premier décrit une certaine réalité et les sentiments que les tableaux éveillent en nous ; le second débute avec la présence de la lumière qui définit une nouvelle scène. Le lien s’épaissit et se glisse dans le théâtre de nos propres pensées. Des pensées qui peuvent être nouvelles.

 

Afin de parvenir à impliquer entièrement le spectateur, Barbara Gerodimou se repose non seulement sur le résultat final mais également sur le processus de création. Elle utilise de la jute en guise de toile : un matériau populaire dans les temps anciens qui aujourd’hui nous rappelle sous couvert de nostalgie la distance  qui nous sépare de la nature. Cette toile en jute est visible sur la quasi-totalité de la surface du tableau, convoyant au spectateur un message de vérité : la mienne, la vôtre, celle de l’aurore et du crépuscule.

Elle utilise également un autre matériau : le métal que l'on retrouve comme couleur dans chacune de ses œuvres. Le métal, dans notre subconscient, crée un sentiment de puissance, étroitement lié à l'accomplissement de l'homme mais révélant également ses faiblesses.

 

Finalement la lumière; elle ne révèle ni les erreurs, ni le droit chemin mais la potentielle existence d'une autre réalité.

L’œuvre de Barbara Gerodimou invite le spectateur à se poser un moment pour penser, pour revoir ses croyances et ses préjugés. Le temps devant sa peinture ralentit  tout simplement son rythme.

 

 

L’historique d’exposition de Barbara Gerodimou est fait aussi bien de présentations individuelles que de nombreuses expositions collectives  comme ce fut le cas au Salon des Surindépendants à la galerie Rose-Croix AMORC, au XXVème Salon des Rencontres du Musée de Mantes la Jolie, au salon d’Automne du Grand Palais à Paris (1992-1993) ou encore à la Biennale de Pékin (2008, 2010, 2015, 2019).

Barbara est membre de l’Association Internationale de l’Art et a reçu la médaille d’or à l’exposition Panhellénique au Zappéion d’Athènes.

"L'art est présent partout, mais pour en prendre conscience  dépend de combien nous en trouvons en nous"
 Barbara Gerodimou

 

 

  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - White Circle